vous pouvez retrouver nos trois bureaux sur les adresses suivantes :

 

44 boulevard du maréchal foch  près de domino's pizza et du lycée IND

46 boulevard de la courtille près de la petite venise et du lycée MARCEAU

47 rue saint  Chéron près du bar le diabolo et du lycée FULBERT

 


           

 

 

le CER GOULAY accepte différents types de réglement :

financement personnel

règlement par  chèques, espèces, carte bancaire, virement.

le financement par les entreprises :

centre agréé formation continue sous le N° 24280163828 

Etablissement référencé POLE EMPLOI KAIROS

centre habilité COADHA sur portail Pole-emploi

financement AIF  AFC AFPR POE VAE par pôle-emploi

 

Financement par votre compte personnel de formation le CPF c’est quoi ? – Le Compte Personnel de Formation en France pour financer votre permis

Le compte personnel formation (CPF) est un dispositif qui permet à toutes les personnes âgées d’au moins 16 ans et engagées dans la vie active d’accéder à la formation professionnelle. Le CPF a été appelé à remplacer le droit individuel à la formation (DIF) depuit le 1er janvier 2015. Une fois le dispositif mis en oeuvre, les personnes ayant des heures de DIF non consommées auront cinq ans pour les utiliser.

A qui s’adresse le compte personnel formation ?

Ce dispositif s’adresse à toutes les personnes actives, et cela quel que soit leur statut (salariés du privé, demandeurs d’emploi, etc.). A terme, il sera également accessible aux travailleurs indépendants et aux fonctionnaires. Le CPF peut ainsi être ouvert dès l’entrée de la personne sur le marché du travail, et la suivre même si elle change d’emploi ou se retrouve au chômage. A la différence du DIF, ce dispositif est attaché à une personne et non à un contrat de travail.

Comment le compte est-il alimenté ?

Dans le cas d’un CDI à temps plein, le dispositif permet d’accumuler 24 heures de formation par an pendant cinq ans, et 12 heures par an au-delà. Au total, la personne peut cumuler 150 heures de formation sur sept ans, contre 120 heures sur six ans avec le DIF. Pour dépasser le socle de 150 heures, il est possible d’effectuer des abondements supplémentaires en suivant des modalités spécifiques.

Quelles formations ?

Les formations éligibles au compte personnel formation doivent être en phase avec les besoins de l’économie à court ou moyen terme. Ces besoins sont définis par les partenaires sociaux, les branches professionnelles et les conseils régionaux. Ils correspondent généralement à des formations conduisant la personne à certifier ses différentes qualifications. Il est également possible d’utiliser son CPF pour des formations permettant d’acquérir un socle de connaissances et de compétences, ou encore d’accompagner la validation des acquis de l’expérience.

Comment utiliser son compte personnel formation ?

Si la formation est suivie pendant le temps de travail, le salarié doit recueillir l’accord de son employeur. Cette règle connaît toutefois certaines exceptions : dans le cadre d’une formation faisant suite à un abondement complémentaire de 100 heures ou visant l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences, l’accord de l’employeur n’est pas nécessaire.

centre agréé permis a un euro par jour   

Notre Centre de formation vous propose cette opportunité ouverte à tous 


Avec 700 000 candidats reçus chaque année, le permis de conduire est le premier examen en France. 

Parce qu'un grand nombre de jeunes de 15 à 25 ans n'ont pas toujours les fonds nécessaires pour le financement de leur formation à la conduite, l'Etat a mis en place le permis à un euro par jour. 
L'objectif est simple : favoriser l'accès des jeunes au permis de conduire, à travers un système de prêt à taux zéro avec un remboursement d'un euro par jour.

Le coût total de la formation au permis de conduire ne change pas, mais l'établissement financier avance l'argent et l'Etat paie les intérêts.

Tous les jeunes qui ont entre 15 et 25 ans révolus peuvent en bénéficier, sous réserve que l'établissement financier accepte leur dossier. Après avoir déterminé le nombre d'heures prévisionnel nécessaire, l'auto école établit un devis et un contrat pour la formation au permis de conduire. Ce contrat servira à formuler la demande de prêt auprès d'un établissement financier. Le remboursement (30 Euros par mois) commence dès que la somme est débloquée.      

 

centre labellisé qualité cer 2018

Se former à la conduite d'une voiture, passer son permis de conduire et acquérir votre expérience sur le long terme est une étape qui soit se faire avec un maximum de sérieux, et vous aide à ce difficile passage à l'age adulte.

Le programme de formation qui sera mis en place répondra à ces exigences et sera nécessaire pour un bon travail d'équipe.

Préalablement à toute signature de contrat, une évaluation de départ sera effectuée sur simulateur et permettra d'établir un prévisionnel sur le volume que l'on pourra prévoir pour votre formation et budgétiser celle ci. une proposition écrite vous sera remise et signée.

La formation théorique (code) ou tronc commun, permettra à l'élève de suivre un enseignement lié à la  connaissance des règles de circulation, du fonctionnement d'un véhicule, et du comportement d'un conducteur, se fera en salle de code, et/ou grace à un accès à ENPC CENTER ou en interaction avec l'enseignant, il sera possible de suivre la progression et aborder les difficultés. cet accès disponible 24h/24 et 7J sur 7 vous permettra de progresser très rapidement.

Une formation pratique, ou 4 compétences principales seront enseignées, selon la nouvelle législation

 

CONDUITE ACCOMPAGNÉE

Depuis le 1er Novembre 2014, il est désormais possible de commencer la formation Conduite Accompagnée dès l'âge de 15 ans, ainsi que passer l'épreuve pratique dès l'âge de 17 ans et demi, ce qui lui permettra de conduire seul une voiture dès le premier jour de sa majorité.

D'une durée minimum d'un an, l'élève se formera au préalable au sein de l'établissement d'enseignement, c'est la phase de "formation initiale" qui comprend la formation théorique, la formation pratique (20 leçons minimum), ainsi qu'un rendez-vous préalable de 2h avec le futur accompagnateur.

La phase de "conduite accompagnée" ne peut être inférieure à une année, quel que soit l'âge de l'élève. Il faudra avoir parcouru un minimum de 3000 kms.

Durant cette phase, des rendez-vous pédagogiques (au nombre de 2) sont organisés, en concertation avec les accompagnateurs, afin qu'ils soient présents. Ils ont pour but d'évaluer le niveau de conduite après quelques mois en phase autonome. Ils permettent également d'échanger, lors d'entretien en salle, sur les expériences rencontrées, sur les éventuels doutes ou questions.

Le premier rendez-vous pédagogique intervient, en général, environ 6 mois après la fin de la formation initiale, ce qui correspond au minimum à 1000 kilomètres effectués.

Le second rendez-vous pédagogique se déroule, quant à lui, dans les deux mois qui précèdent la fin de la phase de conduite accompagnée, et à la condition que les 3000 kilomètres aient été effectués. Ce rendez-vous détermine généralement la période à laquelle l'élève présentera l'épreuve pratique du permis de conduire.

 

 

PERMIS B AUTOMATIQUE

Permis B sur boite automatique Zoé 100% éléctrique

L'option Boîte de Vitesse Automatique !

Le choix de la Rapidité & de la Facilité !

  • Une évaluation de départ,
  • Une formation au Code,
  • Une formation en 13 Heures (Minimum Obligatoire)
  • Un permis B Boîte Automatique

Un permis évolutif !

Après 6 mois de permis une formation de 7 heures vous permet de transformer votre permis B boite automatique en permis B Traditionnelle.

  voiture 100 % electrique 100 % verte

 

PASSERELLE PERMIS B BOITE AUTOMATIQUE VERS PERMIS B BOITE MANUELLE

Formation de 7 Heures : circulation en vue de l'acquisition des automatismes permettant l'utilisation de la boite de vitesse

la validation est faite par le formateur dès que le candidat devient autonome et sécuritaire

 

La conduite supervisee

 
 La conduite dite supervisée, est une mini conduite accompagnée quelques mois au lieu de minimum 1 an, qui se fait sous certaines conditions.

le candidats va pouvoir acquérir un maximum d'expérience et de confiance au volant avant le passage de l'épreuve pratique, et également pouvoir améliorer et renforcer ses connaissances et compétences, pour un coût souvent moindre, surtout lorsqu'il s'agit de patienter pour pouvoir représenter l'examen (pour celui qui aurait échoué lors d'une présentation).


Comment se déroule cette formation ? :

A bord de votre voiture, avec un accompagnateur, vous serez autonomes sans durée minimale de 3 mois. Vous n'aurez plus a parcourir un minimum de 1000 kilomètres, en agglomération, sur voies rapides et autoroutes, en situation de manœuvres, ...

Un rendez-vous préalable avant de débuter la phase de conduite supervisée aura lieu.

Un rendez-vous pédagogique, pendant la phase de conduite supervisée, permettra de faire le point sur votre niveau, et de donner les conseils nécessaires afin d'améliorer si besoin les compétences et le comportement sur la route.

Attention : contrairement à la conduite accompagnée, la conduite supervisée ne permet pas de réduire la période dite probatoire.

Après l'obtention du permis de conduire, vous aurez 6 points et attendrez 3 ans sans infraction avant d'obtenir les 12 points maximum.

 

PERMIS MOTOS :

permis AM (Ex BSR) 

La catégorie AM du permis de conduire est obtenu en suivant la formation BSR de 7 heures minimum. Son obtention est obligatoire pour conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger à moteur à partir de 14 ans. 
L'obtention de l'ASR ou de l'ASSR de 1er ou de 2ème niveau (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) est exigée pour valider la partie théorique.

 

 

Le permis A1 est accessible dès l'âge de 16 ans et permet la conduite d’une cylindrée inférieure à 125cm3, d’une puissance inférieure à 15 ch et d’un rapport poids/puissance inférieur à 0,1 KW/kg. 
Il nécessite de passer l'examen du code de la route et d'effectuer une formation minimale de 8 heures de leçons hors circulation (plateau) et 12 heures de leçon en circulation.

 

Le permis A2 est accessible dès l'âge de 18 ans et permet la conduite d’une cylindrée intermédiaire, d’une puissance inférieure à 35 KW et d’un rapport poids/puissance inférieur à 0,2 KW/kg. 
La formation se décompose en 2 temps: la formation théorique, le Code et la formation pratique dont la durée minimale est de 8 heures de leçons hors circulation (plateau) et 12 heures de leçon en circulation.

 

PASSERELLE DE A2 VERS A


Le permis A est accessible à partir de 20 ans pour les détenteurs du permis A2 depuis 2 ans minimum avec obligation de 7 heures de formation (passerelle A2 - A). 
Cette formation permet la conduite d’une cylindrée « gros cube » sans limite de puissance. c'est ce que l'on appelle la passerelle il est à noter que l'on peut effectuer cette formation 3 mois avant la date anniversaire du permis mais nous ne pourrons pas effectuer les démarches avant la date anniversaire ce qui interdit au candidat de conduire tant qu'il n'a pas reçu son titre définitif.

 

 

 
 
 

les enjeux de la formation

Pourquoi mieux apprendre à conduire ?

L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société.

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc nécessaire pour tous.
Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route.

L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation à été mis en place.

L’objectif général est d’amener tous les automobilistes débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir devenir.

Quelle est l'utilité du livret d'apprentissage ?

Il est, avec votre demande de permis de conduire, le document indispensable et obligatoire lors de vos cours pratiques.

Dans le livret, vous trouverez :

Les documents obligatoires concernant les cursus suivant : formation traditionnelle, apprentissage anticipé de la conduite ou conduite supervisée

Les compétences que votre formateur peut valider.

Ce livret vous guider dans votre parcours d’apprentissage. Il vous permet de savoir où vous en êtes mais aussi et surtout où vous allez. Vous allez progressivement devenir autonome et compétent.programme de formation ?

Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage.

Vous allez apprendre à manipuler une automobile et à circuler dans différentes configurations, à en connaitre les risques et les limites.

Vous allez au travers de ce programme comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques.

Vous devez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite.

Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.

Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

Comment sont évalués vos progrès ?

Afin de disposer de repères, 4 grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences.

  1. Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul
  2. Appréhender la route et circuler dans les conditions normales
  3. Circuler dans des conditions difficiles et partarger la route avec les autres usagers
  4. Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

Les compétences détaillent les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.

Pour chacun des 30 objectifs de votre programme, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser.

De même, pour chacun des objectifs, qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition sur chacune des quatre grilles.

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

 

Comment se déroule l'épreuve de conduite ?

Lorsque vous avez passé au moins 20 heures de conduire et que vous êtes suffisamment préparé, l'auto-école vous fournit une date d'examen. Vous devrez vous présenter au lieu de l'examen indiqué en arrivant en avance.

Bilan de compétences

Depuis un arrêté du 19 février 2010, des nouvelles mesures modifiant le contenu de l'épreuve de conduite ont progressivement été mises en place sur l'ensemble du territoire français. L'examinateur appréciera désormais votre niveau de conduite en établissant un bilan de compétences s'articulant autour des thèmes suivants :

  • la connaissance et l'utilisation des commandes ;
  • la prise d'information ;
  • l'adaptation de l'allure du véhicule aux circonstances de la route ;
  • l'application de la réglementation ;
  • la communication avec les autres usagers ;
  • le partage de la chaussée ;
  • le respect des distances de sécurité.

L'examinateur évalue en outre l'autonomie et la conscience du risque du candidat.

Pour être reçu à l'examen, le candidat doit obtenir au moins 20 points sur 31. L'expert réalise un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l'expert et le candidat peut s'instaurer au cours de l'épreuve.

Durée

L'épreuve de conduite dure 32 minutes au total, formalités administratives et installation du candidat inclues. Au cours de celles-ci, vous aurez à conduire pendant au moins 25 minutes aussi bien en ville que hors agglomération.

Erreurs éliminatoires

Certaines erreurs commises pendant la conduite sont directement éliminatoires. Si le candidat en commet une, il échoue automatiquement à l'épreuve.

La liste des erreurs éliminatoires est longue. Voici une liste d'exemples non-exhaustive : non-respect d'un stop ou d'un feu rouge, intervention de l'examinateur sur le volant ou les pédales, franchissement d'une ligne continue, circulation en sens interdit, circulation à gauche sur une chaussée à double-sens...

épreuve pratique mode d'emploi

la conduite pendant l'examen dure au minimum 25 minutes, le candidat devra également se soumettre à différents tests pendant l'épreuve :

  • Il lui sera demandé de circuler de manière autonome pendant une durée de 5 minutes en se rendant dans un lieu ou en circulant suivant un itinéraire définis au préalable par l'examinateur ou grace à l'indication de directions
  • L'examinateur teste la vue du candidat (en lui demandant de lire une plaque d'immatriculation par exemple) avant le départ ou à l'occasion d'un arrêt du véhicule.
  • Lors d'un arrêt librement choisi par l'examinateur, celui-ci demande au candidat de procéder à une vérification technique à l'intérieur ou à l'extérieur du véhicule. Le candidat doit également répondre à une question sur la sécurité routière et une question relative aux notions élémentaires aux premiers secours. Chacune de ces questions donne lieu à l'attribution d'un point en cas de bonne réponse.

Manoeuvres

Deux manoeuvres doivent être effectuées par le candidat. Depuis la nouvelle réglementation applicable depuis le 1er août 2014, il s'agit d'une marche arrière et d'un freinage en vue de s'arrêter avec précision.

Pour la marche arrière, il peut s'agir des manoeuvres suivantes : marche arrière en ligne droite, en arrondi ou en angle, rangement en créneau, en épi ou en bataille, demi-tour.... La manoeuvre est à l'initiative exclusive de l'examinateur, et non du candidat.

Le freinage est également annoncé par l'examinateur. Il peut être effectué à l'occasion de tout arrêt imposé par la signalisation ou en utilisant un repère vertical, précis et bien visible.

Questions

L'examinateur demande au candidat de vérifier un élément technique du véhicule et lui pose également deux questions.

Depuis le 1er janvier 2018, les candidats au permis ont une question sur les notions élémentaires de premier secours lors de leur examen de conduite. Cette question s'ajoute à celle sur la sécurité routière et à la vérification d'un élément technique du véhicule, qui existaient déjà auparavant. Une question sur les gestes de premier secours est ainsi intégrée à la préparation de l'examen du permis.

Réponse de l'examinateur

Une fois l'examen terminé, l'expert dresse le certificat d'examen en établissant un bilan des compétences du candidat. Hormis lorsqu'une erreur éliminatoire a été commise, l'examinateur établit le total chiffré des points obtenus.

La réponse à l'examen du permis de conduire vous est transmise sur le site de la sécurité routière. En cas de réussite à l'examen, il vaut titre de permis de conduire pendant une durée de quatre mois à compter de la date de l'épreuve.

 
 
  

Le code de la route conditions de formation et d'examen :

ce code de la route appelé tronc commun est valable et identique pour toutes les catégories de permis. 

 

 

 

La formation théorique du permis B

Lors de la formation théorique communément appelée formation au « code de la route », vous suivrez des cours portant sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur celle des bons comportements du conducteur. Le programme de cette formation suit le référentiel pour l’éducation à une mobilité citoyenne (REMC).

Les thèmes abordés et les compétences développées 

  • La vigilance et les attitudes à l’égard des autres usagers de la route
  • Les effets des perturbateurs comme l’alcool, les drogues et les médicaments
  • L’influence des états émotionnels et de la fatigue
  • Les risques au regard des conditions atmosphériques environnantes et des états de la chaussée
  • Etre capable de percevoir, analyser et décider du comportement à adopter

Sont également traités les risques spécifiques liés

  • à l’inexpérience d’autres usagers de la route
  • aux usagers les plus vulnérables mais aussi ceux ayant trait
  • aux caractéristiques spécifiques de certaines catégories de véhicules et aux différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs.

Enfin, les élèves doivent connaître

  • les précautions à prendre en quittant le véhicule
  • les facteurs de sécurité concernant le chargement de ce véhicule et les personnes transportées
  • les règles d’une conduite respectueuse de l’environnement (niveau sonore, consommation de carburant et émissions de gaz à effet de serre)
  • la réglementation relative à l’obligation d’assurance et aux documents administratifs liés à l’utilisation du véhicule.

Cette formation peut être suivie de façon traditionnelle ou sous forme de stage accéléré.

Les âges de présentation à l’épreuve théorique.

L’âge minimal requis pour se présenter au code de la route (ETG) est fixé à :
quinze ans pour les candidats au permis B suivant une formation selon la formule de l’apprentissage anticipé de la conduite ( A A C )

seize ans pour les candidats au permis a1 et au permis B1

dix-sept ans pour les autres candidats au permis B ou les candidats au permis de conduire de la catégorie A2.

Conditions de réussite

Sont déclarés admissibles à l’épreuve pratique, les candidats ayant réussi l’épreuve théorique générale (code de la route).

L’épreuve du code de la route est déclarée réussie lorsque le candidat obtient un nombre de réponses justes supérieur ou égal à 35 sur un total de 40 questions, numérotées de 1 à 40 pour chaque série.
Les candidats ayant obtenu un résultat favorable à l’épreuve théorique générale conservent le bénéfice de leur admissibilité pour 5 épreuves pratiques par catégorie pendant un délai maximum de trois ans.

Les personnes dispensées de l’épreuve du code de la route (ETG)

Sont dispensées de l’épreuve théorique générale les personnes titulaires d’un permis de conduire français ou d’un permis délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen.

Les délais de cette dispense

Le délai durant lequel une personne titulaire d’un autre permis est dispensée de l’épreuve du code de la route est de  5 ans maximum depuis la date d’obtention du précédent permis de conduire. Cette disposition n’est pas valable concernant les catégories AM et A obtenue en accès progressif.

Les candidats à un permis de conduire des catégories A1, A2 ou B1 en situation de conduite encadrée sont également dispensés de repasser l’épreuve théorique générale, à condition qu’un délai maximum 3 ans ne se soit pas écoulé depuis la réussite à l’épreuve théorique générale.

Les délais de présentation. 

En cas de succès à l’épreuve théorique générale (code de la route) ou à une épreuve pratique des catégories du permis de conduire, le candidat ne peut se présenter à l’épreuve suivante dans un délai inférieur à 2 jours (date à date).

En cas d’échec à l’épreuve théorique générale (code de la route), le candidat ne peut se représenter dans un délai inférieur à 1 semaine (date à date).

Il est à noter que ce délai est règlementaire. Néanmoins, les conditions d’obtention des places d’examen par les écoles de conduite étant dépendante de la préfecture, ce délai de représentation n’est que très rarement possible.

 

vous pouvez vous exercer en ligne grace à la plateforme ENPC CENTER !

 votre formateur aura accès à tous vos résultats et suivra votre progression au plus près

ENPC Prépacode

Nouvelle version

 

La pratique de la conduite :

conditions de formation et d'examen

Examen pratique

Durée : 20 heures (minimum légal obligatoire) pour permis B classique 

13 heures pour le permis BEA


Pré-requis : - avoir minimum 18 ans
- Etre titulaire de l’ASSR 2 ou de l’ASR

 

Besoin d’autonomie et d’indépendance ou encore, recherche d’un emploi pour lequel le permis voiture est nécessaire, CER propose des formations de qualités ayant pour objectif de vous aider dans la réussite du permis de conduire.

Programme du permis B (voiture) :


Une formation pratique du permis B

​Les 4 grandes compétences enseignées:

  • MAÎTRISER LE MANIEMENT du véhicule dans un trafic faible ou nul
  • APPRÉHENDER la route et circuler dans des conditions normales
  • CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
  • PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique

Les compétences et sous compétences du programme de formation pratique ?

Pour consulter la version réglementaire du livret d’apprentissage, rendez-vous ici

Le permis B autorise à conduire les mêmes véhicules avec une remorque :
- dont le PTAC n'excède pas 750 kilogrammes,
- si le PTAC excède 750 kg, le poids de la remorque ne doit pas être supérieur au poids du véhicule, et le PTAC de l'ensemble ne doit pas excéder 3,5 t.

Véhicules pouvant être conduits avec un permis B par équivalence :
- les tricycles et quadricycles lourds à moteur (catégorie B1 depuis le 1er mars 1999, AT auparavant),
- s'il a été délivré depuis plus de deux ans, les motocyclettes légères (cylindrée n'excédant pas 125 cm3 et dont la puissance n'excède pas 11 KW), appartenant à la catégorie A1 (depuis le 1er mars 1999, AL auparavant). 

 

Le permis B permet la conduite de : - véhicules dont le PTAC (poids total en charge) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes, pouvant être affecté au transport des personnes ou des marchandises, - véhicules pouvant comporter neuf places assises au plus (siège du conducteur compris).